L’histoire de Google Shopping

 

Google Shopping c'est quoi

Le nom de l’outil Google Shopping a été changé 3 fois au total. En 2003, Google shopping avait le nom de Froogle, puis en 2007, Froogle a pris le nom de Google Product Search. Pour finir aujourd’hui avec le nom de Google Shopping.

Le service était initialement gratuit pour les commerçants. Ils pouvaient afficher librement leurs produits sur la plateforme. Le passage de Google Product Search à Google Shopping marque la fin de ce modèle gratuit. Depuis, les annonceurs doivent investir pour apparaître sur Google Shopping.

Le système évolue constamment. Désormais, le produit Google Shopping sera mis à jour en fonction de deux critères :

  • la pertinence du produit par rapport à la recherche initiale ;
  • le montant maximum défini par l’annonceur pour collecter les clics des internautes sur leurs produits (et le nombre de visites qui en résulte).

 

Google Shopping, c’est quoi ?

 

Google Shopping permet aux internautes de trouver les produits qu’ils recherchent directement au sein des pages de résultats Google.

Du côté des entreprises, Google Shopping permet de mettre en avant tout ou partie de leurs catalogues produits directement dans les pages de résultats Google, ainsi que dans le comparateur de prix Google Shopping.

Les résultats Google Shopping sont donc susceptibles d’apparaître directement au sein des pages de résultats Google, afin de présenter à l’internaute des résultats cohérents avec sa requête dès lors que celle-ci est orientée vers la recherche d’un produit (vêtement, produit high tech, livre, décoration, meuble, musique, jeux vidéo, etc…) que sa requête soit relativement vaste (ex : Ordinateur portable), ou au contraire que sa requête concerne la recherche d’un produit en particulier (ex : PC Ultra-Portable Asus Premium 14′).

 

Les principaux avantages de Google Shopping :

La publicité Google Shopping présente des avantages certains pour les e-commerçants, elle permet notamment de :

  • Boostez vos ventes : Grâce à l’affichage des noms, images et prix des produits directement dans vos annonces Google Shopping, avant même de cliquer sur vos annonces, l’internaute a déjà une idée précise de votre offre Maitriser son budget est essentiel pour obtenir un retour sur investissement maximal!  C’est l’assurance pour vous de générer un trafic ultra-qualifié à même de commander sur votre site.
  • Bénéficiez d’un levier de communication précis, réactif et flexible : avec Google Shopping, vous êtes à même de sélectionner précisément et à tout moment les produits que vous souhaitez mettre en avant : idéal pour appuyer vos actions commerciales par exemple.
  • Des coûts limités et contrôlés : les dépenses via Google Shopping se font au Coût par clic (CPC), vous ne payez donc que si un internaute clique effectivement sur une de vos annonces et visite votre site. De plus, la gestion du budget étant journalière, vous gardez la pleine maîtrise de vos investissements publicitaires.
  • Communiquez de manière toujours plus efficace et rentable : le suivi régulier de vos statistiques et l’optimisation de vos campagnes Google Shopping vous permettra de communiquer de manière toujours plus efficace et rentable (ROI).

 

Comment fonctionne Google Shopping ?

 

Google a mis en œuvre un algorithme qui localise les produits sur des mots-clés liés aux titres et descriptions disponibles dans le flux de produits. Cela signifie que lorsqu’un internaute saisit une demande pour un produit donné, les annonces les plus pertinentes apparaissent en premier lieu dans un cadrant sur la SERP.

Cependant, tous les produits vendus en ligne sur Google Shopping ne bénéficient pas du privilège de pouvoir apparaître en ligne dans cet encadrement. Google va classer les annonces en fonction de sa pertinence et du montant de paiement. Les produits Google Shopping qui ne sont plus en stock seront exclus.

google Shopping

 

Comment acheter sur Google Shopping France ?

Découvrez comment utiliser et acheter sur Google Shopping en 5 étapes :

  1. Entrez votre recherche dans la barre de recherches Google. Google Shopping c'est quoi
  2. Les résultats Google vont s’afficher. Google shopping propose directement des annonces de chaussures.
  3. Cliquez sur l’onglet « Shopping ». Vous pouvez retrouver ici toutes les annonces Shopping « chaussures ». Vous avez la possibilité de filtrer votre recherche : couleur, prix, gamme, style, type, … Vous pouvez également choisir un filtre « en promotion », « disponible à proximité » ou « acheter sur Google Shopping Actions« Qu'est ce que Google Shopping
  4. Cliquez sur l’annonce Google Shopping qui vous intéresse. Acheter Google Shopping
  5. Enfin, cliquez sur l’onglet « visiter le site » pour acheter votre produit. Vous allez être redirigé vers le site du commerçant.

 

Comment vendre sur Google Shopping France ?

Nous venons de voir comment utiliser et acheter sur Google Shopping du côté utilisateur, mais comment faire pour vendre sur Google Shopping en tant que commerçant ?

 

1- La création de votre flux produits :

Un flux de produit correctement paramétré est essentiel pour Google ShoppingLa création de votre flux produits constitue l’une des premières étapes pour vous lancer sur la plateforme Google Shopping. Cette étape pourra s’avérer plus ou moins délicate selon la taille de votre catalogue et le type de produits que vous vendez (vêtements, produits high-tech, décoration…). Dans tous les cas, sachez que vous devrez vous plier aux nombreuses exigences de Google sans quoi le géant refusera tout bonnement l’intégralité ou une partie de votre catalogue.

La qualité de votre flux produits s’avère également essentielle, afin d’assurer la bonne visibilité de vos produits et la qualité de vos visites.

Parmi les éléments obligatoires (ou souvent obligatoire selon les produits que vous vendez) à présenter dans votre flux, nous pouvons notamment citer :

  • Le nom du produit : avec un maximum de 150 caractères.
  • Une description :  avec un maximum de 5 000 caractères.
  • La catégorie de produit Google : Google proposant sa propre classification de produits.
  • L’URL pointant vers la page de l’article sur votre e-commerce.
  • La disponibilité : indiquez si votre produit est en stock ou non.
  • Le prix : indiquez le prix de base de votre produit.
  • L’état : indiquez s’il s’agit de produits neufs, d’occasion ou reconditionnés.

Attention à votre flux produits !Le flux de produits est un élément clé de votre campagne Google Shopping, en le négligeant vous prenez le risque d’obtenir de mauvaises performances, voire de ne pas pouvoir diffuser vos annonces.

 

2- Créer un compte Google Merchant Center

Votre espace Google Merchant Center représente en quelque sorte votre arrière boutique, c’est ici que vous allez devoir importer votre flux produits, puis vérifier que celui-ci est conforme aux exigences de Google : sans quoi vous allez devoir revoir votre copie plus en ou moins en profondeur. Vous devrez également paramétrer l’intégralité de votre compte en renseignant diverses informations sur votre entreprise (adresse, site, contact…) et sur vos frais de port. Pensez également à associer votre compte Merchant Center à votre compte Google AdWords.

 

3- La création de vos campagnes Google Shopping sur google Ads

Après avoir relié votre compte Google Merchant Center et votre compte AdWords, vous devriez être en mesure de créer votre première campagne Google Shopping. Avant de vous lancer, réfléchissez bien à la structure de votre compte et à la manière dont vous allez organiser vos campagnes Google Shopping : cela vous aidera grandement par la suite pour suivre vos performances et optimisez sans cesse vos campagnes.

Oubliez par ailleurs la notion d’enchère sur les mots clés, dont vous avez peut-être l’habitude avec les campagnes AdWords Search. Pour afficher vos produits, Google Shopping se basera sur les informations qu’il retrouvera dans votre flux (d’où l’importance de disposer d’un flux de qualité) et sur l’enchère que vous avez indiqué au niveau de chacun de vos produits de manière individuelle ou groupée.

 

Pourquoi utiliser Google Shopping ?

 

Représentant en moyenne 7% du chiffre d’affaires des sites e-commerce en France, Google Shopping est devenu un outil très utile pour les commerçants. En optimisant efficacement les campagnes Shopping, vous pouvez augmenter le nombre de visites de clients potentiels sur votre site Web. Et par conséquent augmenter votre visibilité et votre chiffre d’affaires !

 

Google Shopping, combien ça coûte ?

La plateforme Google Shopping fonctionne au Coût par clic (CPC) A l’image de la plateforme AdWords, Google Shopping propose une tarification au coût par clic (CPC). Vous ne payez donc que lorsqu’un internaute clique sur votre annonce pour être renvoyé vers votre site e-commerce. De quelques centimes à plusieurs euros, voire plusieurs dizaine d’euros : les coûts par clic sont variables selon les marchés et la concurrence à laquelle se livrent les annonceurs.

Notez tout de même que grâce au budget journalier fixé au niveau de chaque campagne, vous gardez une grande maîtrise sur vos dépenses et vous restez libre de réajuster ou de stopper votre communication à tout moment.

 

Quelles sont les conditions d’éligibilité à Shopping Actions ?

Shopping Actions est le nouveau programme de Google ! Il permet à tous les marchands de présenter leurs produits sur les différentes plateformes Google : Google shopping et Google Assistante. De plus, il offre à vos clients une expérience d’achat facile, sécurisée et rapide.

La marketplace Shopping Actions offres de nombreux avantages ! Pour en savoir plus découvrez notre article : Qu’est-ce que Google Shopping Actions ?

Vous voulez rejoindre la plateforme Google Shopping Actions ? Découvrez tous les critères d’éligibilité à respecter sur cette marketplace !

Les critères de participation à Shopping Actions

 

Pour participer à Shopping Actions France, vous devez bien entendu respecter des règles suivantes :

condition éligibilité shopping actions

 

Disponibilité et paiements en France

 

Pour respecter ce critère, vous devez pouvoir livrer les colis dans l’ensemble de la France métropolitaine. De plus, vos commandes doivent être envoyées depuis l’Union Européenne. Vous ne pourrez pas valider ce critères si vos produits sont envoyés d’ailleurs. Vous devez également gérer le suivi de chacun de vos colis durant la livraison. La livraison doit se faire sous 4 jours ouvrés. Les paiements doivent être acceptés et versés depuis un compte bancaire Français.

 

Qualité des données Shopping Actions

 

La marketplace Shopping Actions réalise des tests afin de savoir si vos données sont qualitatives. C’est pourquoi , elles devront être de qualité pour être validé par Google.

 

Procédure de retour de la Marketplace Shopping Actions :

 

Pour respecter la procédure de retour de Shopping Actions, vous devez accepter les retours au moins 14 jours après la livraison. De plus, vous devez remboursez vos clients dans un délais de 2 jours. L’adresse de retour doit être en France

 

Exigences de livraison Google Shopping Actions :

Conditions éligibilité shopping actions

Les exigences de livraison de Google Shopping Actions sont les suivantes :

  • Après avoir reçu les commandes, vous devez les envoyer dans un délais de 4 jours ouvrés maximum.
  • Les frais de stock ne doivent pas être facturés
  • Les articles vendus sur Shopping Actions ne doivent pas être livrés avec des services d’expéditions spéciaux (tels que par fret ou par livraison programmée).
  • Les colis doivent être de 30 Kg maximum. Vos colis ne doivent donc pas être volumineux.
  • Si vous additionnez la hauteur, la longueur ainsi que la largeur de votre colis, cette somme ne doit pas dépasser 2m

 

Respecter les règles de Shopping Actions

Règle shopping actions

Les contenus acceptés par Google Shopping Actions

Voici les produits acceptés par Shopping actions ci-dessous :

  • Produit neuf
  • DVD de jeux vidéos
  • Les accessoires pour véhicules
  • Les livres figurant dans la catégorie produits Google « Livres »

 

Les contenus spécifiques acceptés sur la plateforme Shopping Actions

Ces différentes catégories sont acceptées, mais vous devez respecter des exigences particulières.

-Les produits avec des matières dangereuses réglementées ORM-D ( Other Regulated Materials) comme :

  • les vernis à ongles
  • les parfums
  • les médicaments
  • la peinture
  • le dissolvant
  • la laque pour cheveux en aérosol
  • les diffuseurs
  • les nettoyants ménagers
  • les ampoules fluorescentes

Les exigences supplémentaires à respecter sur les colis avec des matériaux dangereux sont qu’ils doivent être marqués avec l’indication « ORM-D » ou quantité limitée. (Marquage « ORM-D » autorisé jusqu’au 31 décembre 2020). De plus, il doit être indiqué dans leurs flux que ce sont des produits ORM-D.

 

-La tarification et paiements

Les exigences supplémentaires à respecter sont que le prix du nombre minimal de produits vendus doit être indiqué lorsque les articles sont vendus en gros. De plus, le prix des articles ne doit pas être variable. Il n’y a pas d’enchères possibles. Les informations des produits doivent bien respecter la réglementation locale.

 

 

Les contenus non acceptés sur Google Shopping Actions

condition de participation shopping actions

  • Carte cadeaux
  • Articles personnalisés
  • Forfaits groupés
  • Articles d’occasions
  • Produits reconditionnés
  • Produits numériques et abonnements
  • Logiciels : CD et DVD avec des logiciels téléchargeables
  • Articles vendus par les vendeurs présent sur la place du marché
  • Métaux rares et précieux
  • Pierres rares et précieuses
  • Pièces nécessaires au fonctionnement d’un véhicule
  • Produits nécessitant une activation en magasin, une livraison programmée ou par fret
  • Articles soumis aux exigences de vérification d’âge et/ ou d’identité
  • Produits en précommande
  • Produits en vente finale
  • Produits dangereux non classés ORM-D (ex : batterie en lithium ou lithium-ion non comprise dans un équipement ou mesurant plus de 11 livres).
  • Matières solides inflammables (ex : allumettes)
  • Liquides inflammables (e x: briquet)
  • Substances toxiques et infectieuses
  • Matières radioactives
  • Substances corrosives
  • Sollicitation du trafic consommateur, c’est-à-dire les descriptions de fiches produits qui redirigent les clients vers le site web du marchand.
  • Images incluant des messages promotionnels ou des liens (ex : filigrane promotionnel).
  • Disponibilité des produits : Shopping actions n’autorise pas les informations erronées sur la disponibilité des articles.
  • Livres ne figurant pas dans la catégorie produits Google « Livres ».

Pour avoir plus de précision sur les règles de Shopping Actions, n’hésitez pas à consulter le règlement de Shopping Actions.

 

Respecter le règlement de shopping

Découvrez les 4 grands domaines des conditions requises pour publier de la publicité sur Google Shopping Actions :

  • Pratiques interdites
  • Contenus interdits
  • Contenus à diffusion contrôlée
  • Exigences rédactionnelles et techniques

Pour avoir plus de renseignements sur ces différentes règlementations, consultez le règlement de Shopping.

Outres les grands noms de la distribution, la plateforme Shopping Actions est ouverte à tous les marchands, que vous soyez une petite ou une grande entreprise. Pour vous inscrire sur google Shopping Actions, Remplissez le formulaire d’adhésion Shopping Actions.

 

N’hésitez pas à nous contacter pour vous accompagner dans votre stratégie Google Shopping ! Votre agence spécialisée Google ads/adwords est là pour Vous !

A vos marque, prêts… VENDEZ !

Qu'est ce que Google ShoppingVous savez maintenant ce qu’est Google Shopping et vous comprenez l’intérêt que ce levier webmarketing peut représenter pour votre site e-commerce. Google semblant offrir de plus en plus de visibilité à Google Shopping, ce levier devient toujours plus incontournable pour les e-commerçants. Pour autant, il est essentiel de vous assurez de communiquer de manière rentable en vérifiant très régulièrement les performances de vos campagnes.
Notez également que les e-commerçants ne sont plus les seuls concernés par Google Shopping, ce dernier commençant à s’étendre aux magasins physiques afin, par exemple, de permettre aux internautes de vérifier la disponibilité des produits en magasin. Par ailleurs, il ne fait pour ainsi dire aucun doute que Google Shopping (ou un levier similaire) s’étendra à plus ou moins long terme aux prestataires de services (voyagistes, assureurs, restaurateurs, hôteliers…) : Wait and see !

Vous souhaitez obtenir davantage de renseignements au sujet de Google Shopping, contactez-nous ! Votre agence Google ads est spécialisée dans la création et la gestion de campagnes AdWords !

par Marine

Les commentaires sont fermés.


google partner
Agence Bing Ads Partner