Sommaire
1. Qu’est-ce qu’une Meta Titre ?
2. Quelle taille doit faire une Balise Titre ?
3. Comment écrire une Meta Titre efficace  ?
  a. Ce qu’il faut éviter dans la création d’une Meta Titre
4. Les limites techniques d’une Meta Titre

Qu’est-ce qu’une Meta Titre ?

Plus concrètement, le titre d’une page, aussi appelé balise Title, est un élément indispensable en HTML. La méta title est un élément important, à la fois pour les utilisateurs et les moteurs de recherche (autrement dit, le SEO), car il transmet le sujet principal et l’objectif du document / de la page.

Il est utilisé pour former les titres des entrées dans les Google SERP (Search Engine Result Pages) et peut donc augmenter le nombre de clics vers une page web ou un document de haut niveau.

En outre, le titre s’affiche dans l’onglet du navigateur du document et certains réseaux sociaux l’utilisent comme titre lorsque la page a été partagée.

Exemple de meta titre

Voici un exemple de ce à quoi ressemble la balise Title d’une page dans les pages de résultats Google (SERP) :

meta title

La meilleure pratique consiste généralement à fournir un titre clair, concis et descriptif du contenu de la page, afin d’aider les internautes à faire la meilleure sélection sur la SERP.

D’un point de vue plus marketing et SEO on site, la balise Title doit contenir les mots clés qui vous ciblez, tout en étant suffisamment impactante pour inciter vos potentiels visiteurs à cliquer.

L’algorithme de classement de Google accorde une grande importance à la valeur des mots clés dans la méta title, qui est un des signaux de classement clés.

Quelle taille doit faire une Balise Titre ?

Dans les résultats de recherche de Google, le nombre de caractères admis varie en général entre 50 et 60 caractères. Dans cette fourchette, il est inclus les lettres, espaces ainsi que les chiffres, que Google affiche dans les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP).

Les title qui dépassent le nombre de caractères affichés par Google, peuvent être raccourcis ou réécrits entièrement par le moteur de recherche.

Étant donné l’importance de la balise title dans les SERP, il est important qu’elle soit correcte pour maximiser les clics et le trafic sur le site web.

Les balises title sont un facteur de classement essentiel. Il faut donc tenir compte de la façon dont le titre peut influencer le classement des recherches.

Comment écrire une Meta Titre efficace  ?

Les méta titres ou titres SEO ont un fort potentiel d’impact sur le taux de clic (CTR) et les classements. C’est différent des méta descriptions qui n’ont plus de pertinence pour le classement. Du point de vue du référencement, un bon titre ne doit être utilisé qu’une seule fois pour un site Web et doit contenir les éléments suivants :

Pour les sites Web de grande taille comportant de nombreuses pages, une optimisation globale peut être idéale pour décrire le contenu et couvrir les mots-clés à longue traîne.

meta titre

Cela peut être un facteur stimulant pour visiter le site et donc pour augmenter le taux de clic.

Ce qu’il faut éviter dans la création d’une Meta Titre

Google considère qu’il s’agit d’un bourrage de mots-clés et donc de spam, ce qui peut entraîner une pénalité manuelle et une perte de classement.

Par exemple en orthographiant les termes différemment, ou en utilisant des mots-clés très généraux qui ne décrivent pas le contenu.

Dans ce cas, Google utilise des sources de données externes pour générer un titre de page. Et cela risque également de nuire à votre référencement naturel lié à la cannibalisation des mots clés : plusieurs pages ciblent des mots clés SEO similaires.

Les limites techniques d’une Meta Titre

Google n’honore pas toujours la balise title définie d’une page, mais peut parfois fournir ses propres informations tirées du document si la convivialité perçue est censée s’améliorer. Ce phénomène est connu sous le nom de “Titlegate”.

Si un titre comporte la mention « Cliquez ici » ou d’autres appels à l’action explicites visant à générer des clics plutôt qu’à fournir une valeur ajoutée, le titre sera probablement remplacé par une balise mieux adaptée au terme de recherche de l’utilisateur.

Bien que Google n’ait pas fixé de limite de longueur officielle pour les balises title, la meilleure pratique consiste à fournir un titre de 50 à 60 caractères maximum pour éviter qu’il ne soit tronqué dans les SERP et accompagné d’un « … ». Cela pourrait avoir pour conséquence que des informations contextuelles importantes ne soient pas vues par l’internaute.

Il convient également de prêter attention à l’affichage des méta titres sur les appareils mobiles, car l’espace réservé aux meta titres peut être réduit. Les recherches sur les appareils mobiles dépassent celles effectuées sur les ordinateurs de bureau, il est essentiel de prêter attention à l’apparence de son site sur les appareils mobiles.

Il est possible d’ajouter des emojis aux méta titres pour tenter de les faire ressortir davantage, en particulier pour les domaines qui visent un jeune public. Cependant, il n’est pas garanti que tous les emojis s’affichent dans l’extrait de résultat du moteur de recherche, il faut donc les tester avant de les déployer sur l’ensemble du site Web. Il est généralement préférable d’ajouter les emojis en tant qu’entité HTML plutôt que de copier et coller des icônes.

La méta titre est essentielle pour l’optimisation des moteurs de recherche. Elle est considérée comme l’un des signaux de classement les plus importants et doit donc être choisie judicieusement. Si des modifications sont apportées au titre, elles ne seront pas visibles immédiatement et il peut s’écouler quelques jours avant que le titre ne soit visible dans les SERP. La rapidité avec laquelle le nouveau titre de la page est adopté dépend, entre autres, de la fréquence d’exploration du site Web. Pour “forcer” Google à mettre rapidement à jour une méta titre, la réindexation de la page à l’aide de Google Search Console peut contribuer à accélérer le processus.